• Objectifs

    La Solidarité humaine et l’Écologie profonde sont les fondations pour construire un altermonde, un monde respectueux et protecteur du vivant sous toutes ses formes.

    Il devient impératif de rassembler les peuples et les nations autour de ces deux axes indissociables:

    • La Solidarité afin de partager équitablement les richesses matérielles et immatérielles
    • L’Écologie afin de minimiser l’impact de l’activité humaine sur les écosystèmes planétaires

    Et suivant des objectifs précis:

    • Agir pour la progression des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans le monde
    • Agir pour la progression des droits de l’homme et des libertés fondamentales en France
    • Agir pour la construction de sociétés justes, équitables et responsables
    • Agir pour la réduction de l’empreinte écologique globale(14)
    • Agir pour la protection du patrimoine naturel, de la biodiversité, et pour les droits de l’animal
    • Agir pour la construction de sociétés soutenables, préventives et autonomes

    Ce rassemblement pour une transition sociale, solidaire et écologique vers des sociétés justes, soutenables et conviviales doit être une priorité et un engagement à tous les niveaux de la société (individuel, collectif, politique) pour qu’un changement profond soit envisageable.Et ceci, afin que chaque être humain puisse, bénéficier d’un niveau de vie décent et conforme aux droits de l’homme et libertés fondamentales, vivre dans un environnement sain et diversifié, et qu’il en soit ainsi pour les générations futures.

    «Une croissance indéfinie est impossible, nous n’avons qu’une seule Terre, mais une civilisation du bonheur est possible» (René Dumont)

    Nos sociétés contemporaines doivent dépasser la vision anthropocentrique du monde qui place l’homme au centre de l’univers et conçoit la nature comme une ressource, et, suivre l’exemple des peuples autochtones qui gèrent depuis des millénaires leur environnement de façon durable, vivent en interdépendance et en profonde harmonie avec la nature(15). Ainsi, ce n’est plus l’objectif de progrès par le développement économique et technique qui doit guider nos sociétés, mais l’objectif d’harmonie (harmonie entre les hommes et harmonie avec la nature) grâce au partage et à la modération.

    «Le temps de la puissance de la modération, constitutive de l’essor d’un vivre-ensemble généreux et solidaire, est aujourd’hui la seule évidence» (Pierre Rabhi)

    Sources:

    (14):http://www.footprintnetwork.org/fr/index.php/GFN/page/at_a_glance/

    (15):http://www.survivalfrance.org/protection-nature  http://raoni.com/campagnes/Alliance/Alliance-des-Gardiens-de-Mere-Nature_presentationfr.pdf

    Partager ce contenu